Dépannage à domicile, la DGCCRF dénonce la montée de pratiques agressives

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation de la Répression des Fraudes (DGCCRF) pointe du doigt des pratiques de plus en plus agressives, des travaux pas toujours indispensables ou encore des montants de plus en plus importants dans le secteur du dépannage à domicile.


Sur 624 entreprises contrôlées en 2016 (plombiers, chauffagistes, serruriers, installateurs thermiques, professionnels multiservices spécialisés en climatisation, en huisserie et vitrerie et en petits travaux de bâtiment), 56% étaient en infraction.


174 entreprises ont ainsi été sanctionnées (avertissements), 70 ont fait l'objet de procès-verbaux d'infraction pénale, 41 de PV d'amende administrative (montant de 544 400 euros), et 104 de dossiers en contentieux.

La DGCCRF souligne enfin dans son rapport que des dépanneurs ne disposent souvent pas de la qualification professionnelle, nécessaire pour l'exercice de certains corps de métier et ne sont pas inscrits au répertoire des métiers.


Référence : Eco.Gouvernement



Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 

 

 

 

© 2016 by BtProject.

camille@btproject.fr

37000 TOURS

Mentions légales

Conseils et formations juridiques BtProject.
    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now